Actu

 

Se former pour avoir le déclic d’entreprendre et se lancer !

Article publié sur le blog du Salon SME

Le déclic est ce moment où l’on prend la décision de se jeter à l’eau, de plonger dans l’aventure, d’ouvrir son champ des possibles et également de repousser ses limites ! Vous avez une idée d’activité qui sommeille en vous, un projet d’entreprise à créer, ou encore l’envie de modifier votre façon de travailler, changer votre lieu de vie, vous reconvertir dans un nouveau métier ?

Alors… il se peut que le déclic d’entreprendre vienne se manifester en vous !
Avant de vous lancer, faisons le tour de quelques points essentiels

Comprendre votre marché et évaluer le potentiel d’affaires de votre idée

Dans un premier temps, il va falloir entrer de plein pied dans la réalité de l’environnement global de votre projet pour en avoir une vision à 360°, évaluer votre idée d’activité et analyser son avenir.

L’expression « étude de marché » habituellement utilisée, peut s’annoncer complexe à réaliser concrètement, si vous n’êtes pas accompagné pour cela. Beaucoup de créateurs font trop souvent l’impasse sur cette action essentielle dans la phase initiale de préparation de leur projet.

Il apparaît souvent nécessaire de se former afin d’acquérir les méthodes pour mener une enquête de terrain et planifier solidement l’aventure, en ayant évalué les opportunités qui peuvent se présenter et également les différents risques qui pourraient survenir. Il faut savoir envisager le pire pour se concentrer sur le meilleur !

Une fois que votre environnement sera mieux cerné, vos différents segments de clientèle seront identifiables, votre analyse de la concurrence sera réalisable, vous pourrez alors passer à l’étape du plan d’affaires pour en écrire le modèle.

Construire votre offre et l’inscrire dans votre plan d’affaires

Nous avons tous une échelle de valeurs – ce que nous apprécions – et une échelle d’antivaleurs – ce Une seconde étape cruciale est celle qui consiste à définir ce que vont être vos produits et services, le détail de ce que vous allez proposer, et à quel prix vous comptez vendre vos compétences et votre temps.

Une fois que votre offre sera plus clairement prédéfinie, selon l’idée que vous aurez vous-même consolidée après votre analyse du marché, la calculette sera indispensable ! Vous allez devoir identifier et lister vos frais fixes et variables, vos tarifs d’achat de marchandises ou services pour confectionner votre offre, vos divers frais de fonctionnement et commercialisation, votre revenu et vos cotisations, votre protection sociale complémentaire, sans oublier de budgéter une enveloppe pour couvrir vos frais de formation et vos temps de repos.

Ainsi vous pourrez avancer durablement dans la bonne direction et maintenir le cap, en ayant anticipé les coûts engendrés, la marge estimée et les revenus que vous comptez générer.

Projeter votre activité et mettre en forme votre entreprise

Enfin une troisième étape sera de projeter les ventes qu’il vous faudrait idéalement réaliser et évaluer la croissance de la liste de vos clients. Cela vous permettra de connaître votre point d’équilibre, votre seuil de rentabilité et votre besoin de financement.

C’est à partir de ce moment-là, que viendra le temps de choisir la forme de votre entreprise, après avoir déjà pris soin de bien identifier les avantages et inconvénients entre une société et une entreprise individuelle, dont le régime de l’auto-entrepreneur est le plus plébiscité.  Véritable tremplin porteur de l’essor de la création d’entreprise en France, sa simplicité ne dispense pas de bien en comprendre les modalités avant d’entreprendre.

Parfois on peut se sentir perdu face à la diversité des statuts juridiques qui existent en France, mais considérons justement que nous bénéficions d’un vaste choix !  La forme juridique de l’entreprise ne se décide pas par hasard, ni en faisant comme son voisin.  C’est tout ce travail de préparation, bien mené pour tracer le schéma de votre activité, qui vous permettra de choisir le statut le mieux adapté à votre situation.

S’enthousiasmer de cette phase de préparation et de découvertes

La période de préparation d’une création d’entreprise est passionnante et enthousiasmante ! Ne restez pas seuls et faites-vous accompagner pour vivre pleinement ces moments, bâtir votre projet et le voir prendre forme.

Dans son quotidien, préparer ses vacances est un réflexe logique de recherche de lieux, étude de tarifs, choix de découvertes, assurance de voyages…

Préparer le lancement de son entreprise s’organise tout autant pour définir les lignes de son projet, mesurer les risques et identifier les solutions : c’est le déclic d’entreprendre !

 

A propos de l’auteur 
Monique Sentey est attachée à faciliter l’accès à l’entrepreneuriat pour tous, en donnant à chacune et chacun les clés pour réussir son envol en toute sérénité, et à faire s’améliorer le regard de la société sur les travailleurs indépendants.

Pour aller plus loin :
Retrouvez Monique Sentey au Salon SME, avec le replay de ses conférences.
Pour y accéder, c’est par ici
Vous n’êtes pas inscrit ? L’accès est gratuit, alors n’hésitez plus, cliquez ici pour vous inscrire.